PIAF, FREHEL, DAMIA et MOI

PIAF, FREHEL, DAMIA et MOI

20 h 45 min

16 octobre 2020

au

17 octobre 2020

Vendredi 16 :

Plein TarifAchetez vos places maintenant! Tarif RéduitAchetez vos places maintenant! Tarif -25, sans emploi, intermittentAchetez vos places maintenant! 

Samedi 17 :

Plein TarifAchetez vos places maintenant! Tarif RéduitAchetez vos places maintenant! Tarif -25, sans emploi, intermittentAchetez vos places maintenant! 

Seule en scène, Livane, revisite l’univers des trois chanteuses déclinant l’amour, la passion, la décadence… Nous découvrons par bribes leurs points communs, leur histoire, en même temps que leur époque empreinte de gloire et de désespoir. Dans un juste mélange de pathos et d’humour, Livane tisse un fil entre nous et ces trois femmes, nous révélant des secrets oubliés, des enfances cabossées, des anecdotes historiques, en nous faisant part de son ressenti, sa réflexion, sa fantaisie…

Livane allie ses talents de comédienne et de chanteuse, voyageant de l’un à l’autre comme de l’entre-deux-guerres à nos jours, de Piaf à Damia, de Frehel à elle-même.

C’EST PAS MOI QUI LE DIS

LA REVUE DU SPECTACLE : « …avec une féminité simple et assumée, Livane remet en lumière un trio de femmes épatantes. » « Un seule en scène qui réveille en nous une soif de chaleur humaine. » « Livane chante mais c’est aussi une excellente comédienne qui entre les morceaux aiguise une belle interaction. »

MIDI LIBRE : « Livane livre un spectacle délicieux avec un petit côté déjanté. Plus la soirée avance plus le public est touché, ému, transporté et plus. La chanteuse est aussi espiègle, drôle et excelle dans la comédie»

Marie-Claire Poirier :  « Livane est autant comédienne que chanteuse. Elle fait honneur à Frehel et Damia ( qu’on ne connaît plus beaucoup) et rajeunit Piaf en l’interprétant en mode rock. Elle envoie des ondes positives. Elle a un très bon rapport ( tout simple) avec le public. Bravo. »

Henry Salamone TV DES CHEFS : « Un beau spectacle… Une comédienne radieuse au rire communicatif… Une belle évocation de Piaf notamment avec des reprises poignantes… »