L’AFFAIRE BRASSENS

L’AFFAIRE BRASSENS

20 h 30

26 janvier 2017

au

27 janvier 2017

Le spectacle débute au son de la voix du très célèbre Président du Tribunal des flagrants délires, Claude Villers.
Les prévenus, Patrick Descamps, Patrick Salinié, Jean Bonnefon et Jacques Gandon entrent en scène, accusés de continuer à divulguer « les chansons subversives » de Georges Brassens en 2017 !
C’est donc un tour de chant scénarisé qui visite l’oeuvre de Brassens, en parcourant les divers thèmes qu’il a abordés au cours de sa carrière : L’amour, la mort, l’amitié, la religion, les poètes, les révoltes… Autant de sujets qui inspirèrent à Brassens des chansons géniales et populaires : Margot, les bancs publics, la supplique, l’auvergnat, les copains d’abord, Le temps ne fait rien à l’affaire, la Princesse et le croque-notes …
Forts de l’expérience de deux précédents spectacles, les musiciens du groupe abordent les arrangements des chansons, avec le respect de la composition et de l’harmonie, en y posant toutefois leur touche personnelle : polyphonie, swing, percussions légères…
La voix off mène les débats, mais le public sera finalement le seul juge des quatre complices. Coupables ou relaxés, ils auront 1heure et demie pour convaincre le public.

signature%20affaire4ATTENTION : Séances Jeudi et Vendredi

C’EST PAS MOI QUI LE DIS

« L’Affaire Brassens n’est pas seulement un hommage de plus au poète chanteur disparu il y a tout juste trente ans. C’est un véritable spectacle mis au point par Jean et Pascal Bonnefon, Patrick Salinié et Jacques Gandon. Il est monté à la manière du Tribunal des flagrants délires, la célèbre émission de France Inter, et même avec la voix de Claude Villers qui y faisait le juge. » Sud Ouest, 7/12/2011